Je vais aller à la rencontre de victimes de faits délictuels pour leur présenter nos propositions et surtout notre solidarité. Les témoignages téléphoniques et par courriers montrent trop souvent la solitude du « statut » de victime et ses conséquences traumatiques. Il s’agit de nous réarmer moralement tous ensemble, de combattre sans complexe les voyous et de le faire savoir.

Patrice Charles, Tête de liste de Moissac Bleu Marine