Publié le 27/06/2009 14:55 | LaDepeche.fr

Moissac. Ces 11 millions de dette qui font débat

lehalldeparisphotoddm1.jpg 
Les travaux réalisés de 2006 à 2008, dont la rénovation du hall de Paris, ont creusé la dette communale.Photo DDM, archives

A l’occasion du vote du compte administratif de la commune 2008 – en quelque sorte le bilan des finances communales de l’année précédente- Patrice Charles a stigmatisé l’encours de la dette de la commune qui s’élève à 11 millions d’euros au 31 décembre 2008. Il faudrait ainsi 7,2 années pour rembourser la totalité de la dette – la moyenne de la strate des villes de même taille est de 4,5 ans – si toute l’épargne brute de la commune était consacrée à ce remboursement.

Pour Patrice Charles « il s’agit d’un aveu de faillite lié à deux années préélectorales très dangereuses en terme d’investissement.» En l’absence du maire (il ne participe pas à ce vote qui doit valider ou non sa gestion), trois conseillers de la majorité ont défendu ce bilan. Si Pierre Guillamat a reconnu «une dégradation», à laquelle il s’est attaqué depuis qu’il est adjoint en charge des finances, il a pris partie pour «des investissements nécessaires.» Ils concernaient notamment la réhabilitation du hall de Paris ét l’école Mathaly. Guy-Michel Empociello rappela quant à lui que «la majorité s’était engagée sur l’embellissement du cadre de vie».

Enfin, Rolland Roux évoquait «de l’argent bien dépensé au profit des Moissagais».