Moissac Plage: Une idée de la liste « Ensemble pour faire gagner Moissac »

Créé par le 20 juin 2009 | Dans : Le mot du jour

 Patrice Charles, la vraie opposition municipale, a le moral !On a beau dire, l’été sera chaud. La municipalité de gauche et son « opposition intégrée » sont à bout de souffle sur les sujets du moment sauf à piquer les bonnes idées de la droite municipale. Moissac Plage en est un exemple frappant et ce bien entendu sans ambition et aucune réalisation audacieuse. Simplement nous piquer l’idée au petit bonheur la chance: un petit carré de sable fera la plage! C’est cela pour tout. Un éparpillement de l’action municipale, un saupoudrage de mesurettes sur les dossiers à traiter, un clientélisme à chaque coin de rue et le tour est joué. L’été sera chaud, les tractations pour repêcher le PS tombé dans la mare aux canards du PRG se revéleront innefficaces parce que les « verts » en embuscade iront tout tenter pour qu’ils s’enfoncent encore plus dans la vase. Le mieux, c’est le PRG lui-même à la porte du gouvernement aux côtés de Sarkozy! C’était pas la peine de nous piquer nos idées, il suffisait d’attendre… 

Patrice Charles.

 

Patrice Charles dans les « Sonneries people personnalités »

Créé par le 20 juin 2009 | Dans : Le mot du jour

Super la musique de James Bond en sonnerie de téléphone portable. Maintenant, je sais et vous savez que Patrice Charles, élu de l’opposition de la ville de Moissac, utilise cette sonnerie sur son téléphone. D’ailleurs, tout le conseil municipal de la ville le sait aussi, et peut-être même la ville entière puisque cela est parue dans ladepeche.fr. L’histoire ne donne pas de détails sur les fantasmes du personnage, car il doit en avoir, Patrice Charles, avec une telle sonnerie !

http://www.compositeur-sonnerie.net/category/sonneries-people/

Moissac. « Une séance digne de la commedia dell’arte » Article publié le 30/05/2009 dans la Dépêche, par Baptiste Gay

Créé par le 20 juin 2009 | Dans : Le mot du jour

Conseil municipal. Jeudi soir en mairie.

à deux pas du paisible tympan de l'abbatiale, qui a lui-même fait débat jeudi soir, l'ambiance est plus agitée.Photo DDM, B.Gay

à deux pas du paisible tympan de l'abbatiale, qui a lui-même fait débat jeudi soir, l'ambiance est plus agitée.Photo DDM, B.Gay
A deux pas du paisible tympan de l’abbatiale, qui a lui-même fait débat jeudi soir, l’ambiance est plus agitée.Photo DDM, B.Gay

Du Palais des festivals à Cannes à la salle du conseil municipal de Moissac, il y a eu, jeudi soir, un étonnant trait d’union, tant l’assemblée communale a donné lieu à des scènes dignes des plus grandes comédies. Et en cela, la sonnerie du téléphone portable de Patrice Charles, intervenue en pleine séance sur le thème de James Bond, n’a guère dépareillé. C’est d’ailleurs à ce dernier qu’on attribuera la palme du meilleur interprète avec ses interventions incessantes qui font à nouveau de lui le véritable chef de file de l’opposition. Il faut avouer que Jean-Paul Nunzi ne s’est pas privé de lui servir la réplique. Sans oublier une petite pointe de quiproquo lorsqu’il s’apprêta à faire passer pour une décision du maire en début de séance une délibération qui appelait vote sur la modification de localisation d’un bureau de vote.

Afin d’assurer une meilleure accessibilité des bureaux de vote aux électeurs, le conseil municipal a décidé le transfert du bureau de vote n° 1 dit de la mairie au hall de Paris. Un changement qui interviendra après les élections européennes du 7 juin prochain. Pas sûr, toutefois, que ces jeux de rôle ont été appréciés par tous. Quelques dames l’ont fait savoir en cognant vertement du poing sur la table. Et pourtant le moment le plus savoureux était à venir lors d’une question diverse posée par Gilles Bénech, réclamant un espace d’expression dans la gazette municipale pour son nouveau groupe. Alors que le conseil municipal de Moissac est adepte du débat sans limite – trois heures de séance jeudi soir pour un conseil classique – Patrice Charles et Jean-Paul Nunzi mégotèrent sur le sujet. Le premier philosophant sur la notion d’opposition et le second invoquant le règlement intérieur du conseil municipal, peu regardant lors de cette même séance pour les prises de parole, soit dit en passant.

Au final, il a été décidé qu’une commission municipale ad hoc sera chargée de statuer sur cette question. Il ne fut donc pas évident pour tous de se concentrer sur les sujets de fond de la soirée. Quant à la question de la « guerre des grandes surfaces » entre Castelsarrasin et Moissac, elle n’a été que subrepticement abordée.

L’UMP de Moissac en ordre de marche.

Créé par le 05 juin 2009 | Dans : Le mot du jour

Une réunion importante de l’UMP s’est tenue à Moissac le 4 juin 2009 à l’initiative de Valérie Rabassa, Vice-Présidente de l’UMP 82. L’esprit positif et la haute tenue des débats ont permis de rassembler de nombreux militants autour des enjeux européen, régional et cantonal. L’union contre les élus majoritaires de Moissac, PRG et PS appuyés pour durer par une »droite de gauche » mangeant à tous les râteliers était à l’ordre du jour. Dans une bonne humeur et un esprit constructif la droite, la vraie, a pu sans complexe se fixer des objectifs réalisables. Les militants et les sympathisants ont senti qu’un nouvel état d’esprit  naissait et qu’un souffle nouveau pouvait balayer aux prochaines échéances électorales la gestion archaïque de la Mairie dans de nombreux domaines.

Guy Roquefort, Patrice Charles, Colette Rollet, Conseillers municipaux d’opposition étaient présents ainsi que leurs équipes, montrant ainsi l’union, ainsi que Jean-Luc Henriot, candidat malheureux mais émérite aux dernières cantonales.

La Feuille Moissagaise salue avec une très grande satisfaction l’esprit d’ouverture et de rassemblement de tous les intervenants. Elle adresse ses félicitations à Guy Roquefort, nouveau délégué cantonal UMP.

Patrice Charles indiquait son optimisme pour la suite: « Il conviendra bien évidemment de transformer l’essai et de renouveler au plus tôt les initiatives d’union afin de consolider une droite intelligente et moderne au service d’un électorat et d’une population qui ne soient pas « in fine » trahis par des élus sans consistance à la solde des réseaux locaux du Maire et de ses adjoints comme c’est le cas malheureusement avec une partie de l’opposition actuelle. J’entends lancer de fortes initiatives en la matière pour ne pas désespérer la droite de Moissac ».

La Feuille Moissagaise.

Retour sur un moment fort de la campagne des municipales, par Patrice Hernandez

Créé par le 19 mai 2009 | Dans : Les dessous de la mêlée

INSECURITE à M O I S S A C 

Le 22 novembre 2007, suite à des cambriolages et quelques incivilités sur Moissac, et devant l’inertie de la Municipalité en place, la déjà « vraie droite de Moissac » organisait une conférence publique et recueillait de nombreux témoignages des victimes ou des sympathisants de ces dernières. Au cours de la conférence, les commerçants nous sollicitaient pour faire courir et démarrer une pétition à déposer en mairie de Moissac. Le conseiller général Empociello trouvait que tout cela n’existait que dans l’imagination de certains, en particulier dans celle de Madame la commerçante de Beauty Succès qui venait de se faire dévaliser de la  quasi-totalité de son magasin.

La réunion publique avait lieu sous le parrainage de Madame Alliot Marie, Ministre de l’intérieur qui en qualité de responsable était prête à allouer les fonds nécessaires à la sécurité de Moissac, Mais cela ne semblant pas convenir à notre majorité « socialo-Prgiste » municipale.  Pourtant, Beauty-Succès venait des se faire cambrioler pour la deuxième fois en quelques mois, et la direction de ce commerce comme les employées entraient dans une  angoisse profonde de la confirmation de l’adage « jamais deux sans trois » 

Mais Moissac est une Ville dans laquelle l’angélisme de notre Maire et son équipe  nous met dans la béatitude totale, les petits (ou grands) malfrats en profitant pour continuer à faire leurs petites (ou grandes) affaires.

(Le 29.04.2009, je suis toujours du même avis et ai les mêmes craintes – Patrice Hernandez)

  

Moissac: L’insécurité est à l’ordre du jour des habitants.

Créé par le 19 mai 2009 | Dans : Le mot du jour

Rien au futur ordre du jour du Conseil municipal, le 28 mai 2008 sur l’insécurité à Moissac. Ce n’est pas de bon goût, c’est « agir contre Moissac que d’en parler » dixit un adjoint au Maire. Seulement c’est à l’ordre du jour de la population et ce de manière quotidienne. I l convient en ce qui me concerne de dénoncer cet état de fait, de rappeler constamment la réalité des cambriolages de commerçants, d’agriculteurs, de retraités sans que la municipalité réagisse. Le dernier casse a provoqué la consternation: Le tabac situé en bas de la rue de la République vient d’être dévalisé. Solidaire de tous ceux qui dénoncent l’impuissance de la majorité actuelle à faire échec à cette vague de criminalité je ferai de nouveau appel à la mobilisation de tous. Il faut que le Maire nous entende et cesse de gérer Moissac comme un seul prospectus touristique: Il y a des gens qui vivent dans la carte postale.

Patrice Charles.

Hôpital de Moissac: Un comité de défense scandaleusement instrumentalisé.

Créé par le 13 mai 2009 | Dans : Le mot du jour

L’Hôpital de Moissac devient l’enjeu de basses querelles de réseaux moissagais. Son fameux comité de défense en est un sinistre exemple. Les partis d’extrême gauche cherchent à y diriger les initiatives citoyennes. Leurs représentants, en surnombre aberrant au sein du comité de défense, tendent à en faire un fer de lance de leurs revendications ultra boutistes et démagogiques. Quant au Maire, il tente lui aussi de caricaturer la réforme de l’hôpital en distillant une information totalement orientée et loin des enjeux réels d’un système de santé à la hauteur des besoins de la population. Ce comité de défense ne défend que ses membres. Loin d’être une force de proposition et de modernisation, il s’avachit dans le conservatisme le plus béat et le repli sur soi, le tout pour maintenir les »troupes » au service d’intérêts électoraux et de réseaux.

Nous lanceront prochainement un véritable outil de défense de notre système hôpitalier à Moissac totalement et uniquement au service de notre hôpital. Prenez avec nous l’initiative de créer le  »comité citoyen pour notre hôpital ».

Merci pour votre soutien.

Patrice Charles, Conseiller municipal d’opposition.

     

La fausse droite qui a trahi ses électeurs se démasque.

Créé par le 12 mai 2009 | Dans : Le mot du jour

La majorité de l’opposition municipale élue en mars 2008 pour porter les couleurs de la droite devient la serpillière de la gauche. En créant un groupe illégitime, satellite de la majorité, ce sont des centaines d’électeurs qui sont insultés.

Pour de sordides intérêts personnels ce nouveau groupe qui sera officialisé le 28 mai 2009 lors du prochain Conseil municipal va à l’encontre des engagements de campagne qu’ont pris ses membres et qui leur ont permis d’être conseillers municipaux.

Ne restent de la liste Roquefort que Guy Roquefort et Madame Rollet restés loyaux vis à vis de leurs électeurs. Reste surtout le seul représentant élu de la vraie droite, le seul représentant de la seule liste qui a affiché la couleur, moi-même. J’ai l’écrasante responsabilité de m’exprimer au nom de tous ceux qui ont voulu et qui continuent à vouloir qu’une vraie voix de droite existe au sein du Conseil municipal.

Les traîtres ne s’expriment qu’en leurs noms personnels, loin des électeurs moissagais qui leur ont permis par leurs votes et leur confiance de siéger aux côtés des véritables conseillers municipaux qu’ils soient de droite ou de gauche mais qui soutiennent les convictions pour lesquelles ils ont été élus. La démission est la seule solution à cette violation du suffrage universel. Les calculs personnels, le petit carriérisme de certains n’ont rien à faire autour de la table municipale. La formation de ce groupe est une honte, une insulte et ridiculise les nains politiques qui le compose.

Au moins les choses sont claires. Les marchands de tapis après avoir trahi successivement  Jacques Briat, moi-même, Guy Roquefort et les électeurs de droite de Moissac, seront balayés aux prochaines élections. D’ici là, leur entrée dans la majorité budgétaire de Moissac ne fera que les décridibiliser et creuser le fossé entre eux et la population de Moissac attachée quelquesoient ses différentes opinions à être respectée.

Nous continuerons, nous, le combat avec des convictions fortes, des propositions constructives, des hommes et des femmes porteurs de l’intérêt général face à une gauche affaiblie et conservatrice et ce pour redonner à Moissac son rang d’antan. Ensemble avec vous, pour l’avenir. Sans trahir notre engagement.

Patrice Charles, Conseiller Municipal d’Opposition.

Plus de ça!

Créé par le 03 mai 2009 | Dans : Le mot du jour

http://www.dailymotion.com/video/x6gsxa

Patrice Charles, Conseiller municipal de Moissac, et Moissac Bleu Marine vous saluent.

Créé par le 01 mai 2009 | Dans : Le mot du jour

Patrice Charles Soutenu par le Rassemblement Bleu Marine,  j’oeuvre à Moissac et à Paris pour que Moissac retrouve son rang. Cet endroit de liberté et de vérité en est un élément essentiel.

Bienvenue sur ce  blog de la clairvoyance et de la responsabilité citoyenne.

 Patrice Charles

Conseiller municipal d’opposition

1...34567

Etat Autonome Kabyle |
Section du FFS d'Amizour |
Langue de bois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Jeunes CDH Verviétois
| palabre
| Services d’intérêt économiq...